Espace client

Modification du CCAG applicable aux marchés publics de travaux et amélioration des règles relatives aux délais de paiement

Un arrêté du 3 mars 2014 modifie celui du 8 septembre 2009 portant approbation du cahier des clauses administratives générales applicables aux marchés publics de travaux afin d’améliorer les délais de paiement dans les marchés.

Ce texte, qui entrera en vigueur au 1er avril prochain, modifie les dispositions du cahier des clauses administratives générales (CCAG) des marchés publics de travaux. Il a pour but de réduire et d’apporter un meilleur cadre aux délais contractuels de production du décompte général définitif (DGD), marquant le moment à partir duquel court le délai de paiement réglementaire, notamment dans l’hypothèse d’absence de production d’un DGD par le pouvoir adjudicateur dans les délais contractuels.

Le délai de recours est maintenant de trente jours, afin de répondre à un souci de cohérence avec le délai laissé au titulaire pour accepter le DGD.

L’arrêté instaure également une procédure de révision a posteriori des prix afférents au solde du marché ; ainsi, le DGD pourra être établi sans qu’il y ait à attendre la publication des derniers index réels de révision applicables aux marchés.

Sources et liens

À lire également

Droit de la commande publique
Requalification d’un BEFA en marche public de travaux
Par une décision du 3 avril 2024, le Conseil d’Etat requalifie un BEFA conclu par un centre hospitalier en marché...
Droit de la commande publique
Précisions sur la portée de l’obligation de conseil du maître d’œuvre
Par une décision rendue le 22 décembre 2023, le Conseil d’Etat a précisé que le devoir de conseil du maître...
Droit de la commande publique
Pas d’indemnisation des travaux supplémentaires indispensables réalisés contre la volonté de l’administration
Le droit à indemnisation du titulaire d’un marché conclu à prix forfaitaire au titre des travaux supplémentaires « indispensables à...
Droit de la commande publique
Précisions sur l’indemnisation du manque à gagner d’un candidat irrégulièrement évincé d’une procédure d’attribution d’une DSP
Le juge administratif admet depuis longtemps l’indemnisation du préjudice causé par une éviction irrégulière d’un candidat à une procédure de...