Espace client

Fonction publique : Respect du principe de neutralité

Une entreprise titulaire d’un marché public (exemple : une société de nettoyage ou de restauration scolaire), doit, du fait de sa participation directe ou indirecte au service public, faire respecter par ses employés le principe de neutralité auquel est soumis tout agent de la fonction publique.

Ce principe fait obstacle à ce que les agents publics disposent, dans le cadre du service public, du droit de manifester leurs croyances religieuses et à l’identique les agents de droit privé collaborant à une mission de service public.

Cette exigence de nature constitutionnelle est en outre justifiée par la nécessité de protéger les droits des usagers, comme l’a rappelé la Cour administrative d’appel de Lyon dans un arrêt du 27 novembre 2003 (aff. n° 03LY01392).

Le respect du principe de laïcité s’impose donc à l’ensemble des agents sans qu’il y ait lieu de le rappeler expressément dans les cahiers des charges des marchés publics.

En ce qui concerne les marchés en cours d’exécution, rien ne fait plus obstacle à ce que la collectivité territoriale exige qu’il soit mis un terme à des comportements constitutifs de manquements avérés à ce principe de laïcité.

Sources et liens

Réponse ministérielle n° 4380, publiée au JO le 15/11/2011, p. 12011.

À lire également

Droit de la fonction publique
Extension du champ de la médiation préalable obligatoire dans l’éducation nationale
Ayant fait l’objet d’une expérimentation depuis 2018 pour certains litiges individuels concernant les agents publics relevant des ministères de l’Education...
Droit de la fonction publique
L’obligation pour les collectivités territoriales de mettre fin au temps de travail dérogatoire est constitutionnelle
Dans une décision en date du 29 juillet 2022, le Conseil constitutionnel a jugé qu’était constitutionnel l’article 47 de la...
Droit de la fonction publique
Obligation pour les employeurs de mettre en place un dispositif de décompte des heures quotidiennes de travail des praticiens hospitaliers
Dans une décision n°446917 en date du 22 juin 2022, le Conseil d’Etat a jugé qu’était légal le plafond réglementaire...
Droit de la commande publique
Transmission d’une question prioritaire de constitutionnalité relative aux 1607 heures
Dans une décision en date du 1er juin 2022, le Conseil d’Etat a transmis au Conseil constitutionnel la question de...