Espace client

Environnement : Publication du décret sur la sortie du statut de déchets

Un décret très attendu du 30 avril 2012 (n° 2012-602) précise la procédure de sortie du statut de déchet.

Ce décret est pris en application de l’article L. 541-4-3 du code de l’environnement, qui prévoit que certains déchets cessent d’être des déchets lorsqu’ils ont subi une opération de valorisation ou de recyclage et qu’ils répondent à des critères spécifiques (l’utilisation à des fins spécifiques, l’existence d’une demande ou la réponse à un marché, respecter les exigences techniques aux fins spécifiques et la législation et les normes applicables aux produits, une utilisation dépourvue d’effets globaux nocifs pour l’environnement ou la santé humaine).

Le décret précise ainsi que les exploitants d’ICPE ou d’installations relevant de la règlementation sur les installations, ouvrages, travaux et activités (IOTA) peuvent déposer, individuellement ou conjointement, un dossier de demande de sortie du statut de déchet :

–          Au ministre chargé de l’environnement lorsque la demande concerne « une catégorie de déchets » (article D 541-12-6 du code de l’environnement). L’arrêté doit être pris après la consultation préalable d’une commission consultative sur le statut de déchet instituée auprès de lui, dont les règles de composition, d’organisation et de fonctionnement sont fixées par l’article D 541-6-2-I ;

–          Au préfet de département lorsqu’elle concerne un « déchet spécifique valorisé dans une installation déterminée » (article D 541-12-6 du code de l’environnement). L’arrêté doit alors être pris après l’avis conforme du ministre chargé de l’environnement et dans le respect des règles applicables en matière d’ICPE.

Le décret entrera en vigueur le 1er octobre 2012 à l’exception des dispositions relatives à la composition et au fonctionnement de la commission consultative sur le statut de déchets qui sont d’application immédiate.

Sources et liens

À lire également

Droit de l'environnement et du développement durable
Appréciation souveraine du juge sur la condition relative à l’absence de nuisance au maintien dans un état de conservation favorable d’espèces protégées pour déroger à leur régime de protection
Le Conseil d’Etat a jugé qu’il revient au juge du fond d’apprécier souverainement, sous réserve de dénaturation, le point de...
Droit de l'environnement et du développement durable
Instauration d’une clause-filet pour les évaluations environnementales
Le décret du 27 mars 2022 instaure une procédure dite de « clause filet », laquelle pourrait soumettre des petits...
Droit de l'environnement et du développement durable
Précisions sur la compétence des Cours administratives d’appel en matière de contentieux éolien
Dans le cadre d’un recours contre une délibération d’un Conseil municipal ayant notamment pour objet de concéder une partie d’un...
Droit de l'environnement et du développement durable
Projet de parc éolien et dérogation « espèces protégées » : des précisions jurisprudentielles
Par une décision en date du 15 avril 2021, le Conseil d’Etat confirme qu’un projet de parc éolien peut répondre...