Espace client

Rectification du plan annexé à l’état descriptif de division sans AG

Si un état descriptif de division est susceptible de contractualisation lorsqu’il est intégré au règlement de copropriété[1] et ne peut dans ce cas faire l’objet d’une rectification que par la voie d’une assemblée générale, il n’en demeure pas moins qu’il n’est, par principe, de nature contractuelle.

En l’espèce, un copropriétaire a assigné en restitution d’un lot son voisin de palier en se fondant sur la numérotation de l’état descriptif qui lui attribuait cet espace.

Le copropriétaire faisait valoir que le règlement de copropriété procédait par renvoi exprès à un plan qui lui était annexé, de sorte que l’occupant du lot revendiqué affirmait quant à lui que l’erreur matérielle ne pouvait être corrigée sur ce plan qu’aux mêmes conditions que la modification du règlement de copropriété dont il est l’extension, autrement dit par un vote en assemblée générale, et non par le juge.

Or, la Cour de cassation, qui relève « qu’il ne résulte pas des énonciations de l’arrêt que le règlement de copropriété procéderait à un renvoi exprès au plan qui lui est annexé et qu’il serait certifié exact et sincère par l’auteur de ce règlement », affirme que « le juge a le pouvoir de statuer sur une demande de rectification d’une erreur matérielle affectant un état descriptif de division, sans être tenu de procéder à une recherche qui ne lui était pas demandée. »

Le plan annexé à l’état descriptif de division n’a pas fait l’objet d’un vote en assemblée générale et n’a donc pas été contractualisé, ainsi celui-ci pouvait faire l’objet d’une rectification d’erreur matérielle sans vote de l’assemblée générale.

Sources et liens

À lire également

Droit de l'immobilier et de la construction
L’indemnité dommage-ouvrage un cadeau empoisonné en cas de transmission
L’indemnité d’assurance dommage-ouvrage transmise implicitement par son bénéficiaire à l’acquéreur de son bien par une réduction du prix de vente...
Droit de l'immobilier et de la construction
Une commune peut-elle se prévaloir de la prescription acquisitive afin de devenir propriétaire d’une parcelle privée ?
Par un arrêt en date du 4 janvier 2023 publié au bulletin, la Troisième chambre civile de la Cour de...
Droit de l'immobilier et de la construction
Le dispositif d’information des acquéreurs et des locataires sur l’état des risques mis à jour par décret
Pris pour l’application de l’article 236 de la loi n° 2021-1104 du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement...
Droit de l'immobilier et de la construction
Vers la fin d’une démolition systématique en cas de violation du cahier des charges d’un lotissement
Par deux arrêts rendus le 13 juillet 2022 n°21-16.407 et 21-16.408, publiés au Bulletin, la Cour de cassation est revenue...